BMW 535 IA E34 1989

    La petite histoire

Chez BMW, la recherche de youngtimers s’avère parfois délicate, tant les propriétaires successifs de ces voitures n’ont pas été toujours été très regardants sur l’entretien ou l’usage au quotidien. Heureusement, on parvient parfois à retrouver quelques pépites, telle cette série 5.
Achetée neuve en 1989 par un retraité désirant se faire plaisir, cette 535I n’aura parcouru que 106 000 kilomètres en 28 ans ! Cette première main, dormant toujours au garage, ne roulait pratiquement plus. Son propriétaire, maintenant âgé, a raisonnablement préféré s’en séparer par mesure de sécurité.

    Les caractéristiques

Issue d’une longue lignée des séries 5, cette version E34 adopte le 3430 cm³ de 211 chevaux, avec le fameux 6 cylindres en ligne M30.
Berline haut de gamme, la 535 i régale son conducteur par le feulement de son moteur, sa souplesse et son silence de fonctionnement. A vrai dire, on se sent encore dans une voiture moderne et on n’aurait pas peur d’avaler les kilomètres à son bord !
Equipée de la boîte automatique fétiche de l’époque, on se dit que cela va être une conduite de retraité paisible.. ! oui et non : 2 modes sont proposés, un économique et un sport.
La sélection du mode sport transforme la sage berline en redoutable routière sportive avec des accélérations impressionnantes. Du coup, on se dit que cette boîte est vraiment adaptée à toutes les envies du conducteur !

La voiture se conduit très facilement, avec une direction assistée légère et précise. Le poids de l’auto n’est pas gênant pour adopter une conduite souple et facile.

L’intérieur est en excellent état et sent bon l’ambiance fin des eighties…La sellerie est en tissu marron et même le siège conducteur n’est pas usé, comme trop d’autres Bmw.
Le confort bavarois est toujours aussi ferme mais plaisant.
L’équipement est bien évidemment à la hauteur avec notamment 4 vitres électriques, verrouillage centralisé, climatisation automatique bizone, sièges électriques, abs, ordinateur de bord et jantes alliage…

La carrosserie a quelques marques d’usage mais présente tout de même très bien. Il faut noter, afin d’être transparent, un début de corrosion en bas de l’aile conducteur.

Aujourd’hui, cette voiture devient une opportunité rare d’acquérir un haut de gamme peu kilométrée et entièrement d’origine.

Version et type : BMW 535 IA SERIE E34
Mise en circulation : Avril 1989
Moteur : 3430 cm3 – 211 chevaux – 18 cv fiscaux
Transmission : Boîte automatique ZF à 4 rapports.
Couleur extérieure : Bronzitbeige metallic (code 139)
Habillage intérieur : Sellerie tissu marron.
Chiffre production : Un total de 126 895 unités(535i) Site : Dingolfing(Allemagne)

    Les photos

    Notre choix

Nous avons choisi cette BMW 535I pour les critères suivants :

– Son kilométrage garanti très faible.
– Sa qualité de première main : carnet, manuel + double des clés.
– Son état général sans aucune modification technique ou esthétique
– Son moteur associé à une boîte auto vraiment réussi.
– Sa ligne classique avec ses phares jaunes, toute une époque.
– Sa relative rareté qui en fait un sacré collector!

    Notre tarif

Ce véhicule n’est plus disponible à la vente.

– Le contrôle technique est valide et ok.
– La carte grise est normale et à jour.
– La vidange du moteur + filtre à huile vient d’être faite.
– Le radiateur est neuf + purge du circuit de refroidissement.
– La batterie est neuve.
– Les bougies sont neuves.
– Les disques avant ainsi que les plaquettes sont neuves.

BMW 318 TI COMPACT 1996

    La petite histoire

Toujours à la recherche de voitures sortant un peu de l’ordinaire, je suis tombé par hasard, près de chez moi, sur cette petite compacte de la marque Bavaroise : cette E36 version raccourcie a eu un parcours un peu atypique.
Achetée neuve par une Américaine à la concession BMW of Manhattan, à New-York, ce véhicule suivit sa propriétaire qui venait s’installer en France. Quelques années plus tard, ce fut le retour au pays de cette dame, sans la BMW. Celle-ci trouva un acquéreur qui la gardera ensuite 16 ans.
Aujourd’hui, après de bons et loyaux services, cette seconde main américano-allemande est à la recherche d’un nouveau propriétaire.

    Les caractéristiques

Version compacte de la série 3 E36, cette petite sportive reste basée sur le chassis de l’ancienne E30. Son esthétique a peu vieilli et retranscrit toute l’ADN de la marque à l’hélice, avec notamment sa calandre à double haricot ou ses optiques ronds, protégés par un verre plus classique.
Cette propulsion est nerveuse et offre un bel agrément de conduite. Equipée d’une boîte manuelle, elle permet d’exploiter idéalement son moteur 1,8 litre de 140 chevaux d’origine et non modifié.

L’intérieur, en excellent état, possède un habillage strictement d’origine bmw, de couleur rouge, ce qui représente une véritable curiosité… Les sièges sport sont mi-cuir, mi-tissu. Les soufflets de boîte et de frein à main sont également d’origine ! Le tableau de bord est en parfait état et comporte un compteur en miles, affichant 101 312 miles, soit 163 045 kms. Il est doté d’un autoradio PIONEER avec façade amovible avec un changeur CD dans le coffre.
L’équipement est plutôt complet avec la direction assistée, le verrouillage centralisé, un volant cuir, les vitres électriques teintées ainsi que les jantes alliage, deux airbags et la climatisation. Ce modèle dispose en outre de plusieurs options d’usine intéressantes piochées dans le catalogue bmw : blocage de différentiel (code 209), toit ouvrant électrique (code 401), chassis sport (code 704). Le tout protégé par une alarme.
La couleur rouge hellrot dynamise la ligne de cette Bavaroise mais le vernis tend à partir, ce qui nécessitera une réfection pour obtenir une carrosserie parfaite.
Ce véhicule est en configuration strictement d’origine et appelle à être préservé rapidement.

Version et type : BMW 318 TI
Mise en circulation : Février 1996
Moteur : 1,8 litre – 140 chevaux – 09 cv fiscaux
Transmission : Boîte manuelle à 5 rapports
Couleur extérieure : Hellrot (code 314/3)
Habillage intérieur : Sellerie mixte cuir/tissu rouge d’origine BMW
Chiffre production : Inconnu. Site :Munich(Allemagne)

    Les photos

    Notre choix

Nous avons choisi cette BMW 318 ti pour les critères suivants :

– Sa configuration strictement d’origine, en matching numbers.
– Les options choisies sont recherchées, le toit ouvrant d’origine est un plus appréciable.
– Son intérieur original , qui en fait un véritable collector!
– Son kilométrage certifié.
– Sa traçabilité, avec carnet d’entretien, manuel + les factures complémentaires + les 3 clés !
– Son origine américaine en fait aujourd’hui une youngtimer rare sur le marché français.

    Notre tarif

Ce véhicule n’est plus disponile à la vente

– Le contrôle technique est valide et ok.
– La carte grise française est normale et à jour.
– L’échappement est neuf.
– Les quatre pneus Michelin sont récents.
– Le circuit de freinage a été purgé. Les flexibles avant sont neufs.
– Les vidanges du moteur, de la boîte et du pont sont récentes.

BMW 316 1980

    La petite histoire

Ayant toujours été passionné par la marque à l’helice, je m’étais mis en tête de débusquer une BMW série 3 des années 70. Après quelques semaines de recherche, je trouvais une petite 316 de 1980. Celle-ci avait été achetée neuve par une retraitée à Bruxelles puis conservée pendant 30 ans par sa propriétaire. La voiture fut ensuite rachetée il y a quelques années par le garagiste BMW qui suivait son entretien en France. Faute de place, aujourd’hui, il a décidé de s’en séparer, après avoir bien connu sa première conductrice !

    Les caractéristiques

Cette petite BMW – E21 pour les connaisseurs- arbore une belle peinture verte Resedagrun Metallic (code 075), associée à une sellerie relativement rare en velours vert ! Les surtapis vert BMW sont d’origine également !
Ce modèle a plusieurs options d’origine également : la calandre 4 phares (changés en jaune lors de son arrivée en France), l’antenne électrique et son autoradio blaupunkt BMW, ainsi que son toit ouvrant, option d’époque…
Le moteur est le 1600 cm³ maison (90cv) avec chaîne de distribution, accompagné d’une boîte manuelle 4 vitesses fort agréable.
La carrosserie est en bon état malgré quelques points de rouille. (36 ans, peinture d’origine…).
Enfin, la trousse à outils est…quasi-complète !

    Les photos

    Notre choix

Nous avons choisi cette BMW 316 pour les critères suivants :

– Sa ligne ramassée et son avant « gueule de requin » en fait un classique de la marque Bavaroise.
– La couleur de la sellerie est vraiment atypique et fait tout son charme !
– Ses options d’époque en font un modèle qui devient rare.
– Le carnet d’origine, accompagné de factures d’entretien BMW.
– Son état général, même s’il n’est pas « concours », est appréciable.
– Sa cote commence à décoller, c’est le moment de se positionner !

    Notre tarif

Ce véhicule n’est plus disponible à la vente.

– Le contrôle technique est validé.
– La carte grise est normale, elle peut être passée en collection le cas échéant.
– Les 4 pneus sont neufs, ainsi que les bougies et les essuie-glaces.
– La vidange moteur a été faite et tous les filtres sont neufs. (essence, huile, air)
– Les circuits de freinage et de refroidissement ont été purgés.
– Les huiles de boîte et pont sont OK.